Chien blanc, Anaïs Barbeau-Lavalette

présentation

Drame | Québec | 2022 | G

Suivi d'une discussion avec la réalisatrice Anaïs Barbeau-Lavalette.
1969. Romain Gary, qui vit à Los Angeles avec son épouse, l’actrice Jean Seberg, recueille un chien égaré. Le chien trouve rapidement sa place dans la maison. Il est affectueux avec tout le monde. Tout le monde, sauf les personnes Noires. C’est que Chien blanc est un chien spécialement dressé pour chasser les manifestants Noirs.

« Comme elle l’avait fait dans Inch'allah (2012), la réalisatrice s’ancre à nouveau dans la marche du monde qui l’entoure avec Chien blanc, œuvre militante, virulente et mélancolique, qui s’appuie sur le passé pour interroger le présent. »
- Charles-Henri Ramond, Ciné-Bulles

Mot du présentateur
Possiblement LE film québécois de l'année. Dans la carrière de Philippe Falardeau, il y a eu un avant et un après Monsieur Lazhar. Pour Denis Villeneuve, un avant et un après Incendies. Pour Anaïs Barbeau-Lavalette, ce sera Chien blanc.
AVEC

Denis Ménochet
Kacey Rohl
K.C. Collins

Nous joindre

Infos pratiques

Adresse

25, allée de la Création
Repentigny, Québec J6A 0C2

Horaire de la billetterie

Jeudi au samedi | 12h à 18h
Dimanche au mercredi | Fermé

Travailler avec nous

Partenaires majeurs